Ab Immobilier 52 » Immobilier » Est-il rentable d’investir dans un studio ?
You are currently viewing Est-il rentable d’investir dans un studio ?

Est-il rentable d’investir dans un studio ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Immobilier

Investir dans un bien immobilier est rentable à condition de choisir le type de bien à investir. Un studio bénéficie de multiples atouts dans un investissement immobilier. Avant d’investir dans un tel bien, il est quand même important d’évaluer les points forts et les points faibles avant de lancer son projet. Investir dans un studio est-il réellement rentable ? Nous vous donnons les détails. 

Investir dans un studio : des avantages et des inconvénients

Source image : pixabay

Un studio est un bien immobilier le plus convoité par les jeunes actifs et les étudiants. En raison de sa petite surface, il propose des avantages multiples aux locataires, mais aussi aux propriétaires. Investir dans un studio est avantageux pour les investisseurs : 

A voir aussi : L'investissement dans des locaux commerciaux, une bonne idée ?

  • Une rentabilité élevée. 
  • Une forte demande locative. 
  • Un ticket d’entrée accessible aux petits budgets. 
  • Une fiscalité favorable. 

Cependant, il existe quand même certains inconvénients dont il faudrait prendre en compte : 

  • Taux de rotation important des locataires.
  • Remises en état beaucoup plus fréquentes.

Il est important de tenir compte des avantages et des inconvénients des studios avant de jeter son dévolu sur ce type de bien. 

Lire également : Appartement en viager : quels sont les avantages et les pièges à éviter ?

Investir dans un studio : un marché dynamique en France 

L’étude du marché immobilier est en constante évolution. D’après les professionnels de ce secteur, les studios sont beaucoup plus rentables par rapport aux biens de moyennes et de grandes surfaces. Cette tendance est observée partout en France avec des rentabilités brutes qui diffèrent d’une localité à l’autre : 

  • Près de 3,9 % de rentabilité brute à Paris XVIIIe pour un studio de 22 m2. 
  • Près de 3,2 % de rentabilité brute pour un T2 de 40 m2. 
  • Près de 5,03 % de rentabilité brute pour un studio de 24 m2 à 85.000 €. 
  • Près de 4,50 %. de rentabilité brute pour un T2 de 40 m2 à 130.000 €.

Certes, cette rentabilité avantage les investisseurs, car elle permet de : 

  • Compenser les durées de location plus courtes.
  • Le taux de rotation important des locataires.
  • Les remises en état plus fréquentes.

Une demande de plus en plus forte

Les studios connaissent une forte demande avec le retour en présentiel des cours. Les étudiants sont les principaux locataires de ces biens de petites surfaces. Les demandes sont d’ailleurs très saturées dans les villes universitaires. Cette forte demande locative s’explique par : 

  • La pénurie des studios dans les grandes villes universitaires.
  • Une grande difficulté d’accès aux studios.

En tout cas, les demandes se concentrent principalement dans les grandes métropoles : 

  • Paris.
  • Lyon.
  • Marseille-Aix.
  • Lille.
  • Toulouse.
  • Bordeaux.
  • Nantes.
  • Nice.
  • Rennes.
  • Strasbourg.
  • Montpellier.
  • Grenoble.
  • Rouen.
  • Nancy.

Les étudiants éprouvent de grandes difficultés à trouver un logement. Du coup, ils décident de louer un studio de longue durée pour éviter un grand stress à la prochaine rentrée universitaire. Les demandes concernent aussi d’autres locataires, notamment : 

  • Les salaires en contrat CDD.
  • Les jeunes qui démarrent leur vie active.

Une grande pénurie du côté des studios

Investir dans un studio est très rentable en raison de sa pénurie sur le marché immobilier. En d’autres termes, la demande locative en studio est vraiment forte par rapport à l’offre dans les grandes agglomérations et les villes universitaires

En effet, il faut savoir que le pays construit moins de studios contrairement aux appartements et aux maisons. En offres de logement neuf, les chiffres sont assez étonnants : 

  • Environ 8 % pour les studios.
  • Environ 32 % pour les deux pièces.
  • Environ 40 % pour les trois pièces.
  • Environ 20 % pour les quatre pièces et plus.

Un ticket d’entrée abordable

Les studios affichent des prix au m2 très abordables, soit entre 60 000 et 80 000 euros dans les grandes métropoles. Il faut tout de même compter : 

  • Environ 160 000 euros dans les arrondissements de l’est à Paris.
  • Environ 180 000 euros dans les arrondissements : XIVe, XVe et XVIe.

Un studio permet et offre alors un ticket d’entrée moins élevé. De plus, les banques accordent souvent de bonnes conditions de prêt pour le financement de l’achat des studios. 

Source image à la une : pixabay